Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Septembre 2010 0432010 059

 

Mon atelier de peinture

 

K.ROLYNE

7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 16:40

C'est l'histoire d'une rencontre le temps d'un tournage de film entre une actrice d'envergure et une artiste peintre méconnue. L'actrice en sort avec des Césars mérités pleins les bras et l'artiste voit son souvenir ravivé.

 

Bref, c'est l'histoire d'un bon film sur la vie de Séraphine de Senlis, interprétée par Yolande Moreau, film qui a été diffusé la semaine dernière sur France...2 je crois, je ne sais plus.

 

J'avais particulièrement envie de voir ce film, puisque que j'ai lu l'année dernière la biographie de Séraphine de Senlis. ICI un article que j'avais écrit alors sur les femmes et l'art naïf.

 

J'ai aimé ce film, son ambiance, même si à mon goût, il n'y a jamais assez de scènes de peinture. Je suis toujours un peu déçue sur ce point même si je sais qu'il ne viendrait à l'esprit d'aucun réalisateur de filmer un peintre devant sa toile pendant 1h35. Il manquait juste un je ne sais quoi, qui aurait pris plus de temps à la filmer en train de peindre. C'est vrai qu'elle passait beaucoup de temps à faire des ménages et des lessives pour vivre, mais pourtant, à chaque fois, j'ai regretté de voir la caméra changer de plan, la quittant en pleine création.

  Séraphine

Ce film me parle beaucoup car cette artiste n'avait pas toutes ses journées pour elle et pour son art, et elle devait attendre le soir, pour enfin s'y consacrer et peindre toute la nuit. Là s'arrête toute ressemblance car elle peignait en chantant des cantines à la gloire de Marie, en buvant une boisson tenue secrète. Je suis moins branchée cantine et vin de fabrication artisanale.

 

Elle avait ses petits rituels aussi, ses codes pour peindre, sa propre technique comme d'utiliser du Ripolin ou de verser de l'huile de messe piquée à l'église de Senlis. Elle a gardé secrète sa fabrication des couleurs. Elle avait également une nécessité de peindre soufflée par sa foi, voire son mysticisme.

 

Du point de vue pictural, sa peinture a vraiment quelque chose de fascinant : comme une écriture automatique, répétitive et spontanée. Elle peignait ce qu'elle sentait, plus que ce qu'elle voyait.  

 

Le personnage est touchant, et la fin du film est émouvante, même s'il s'arrête avant le décès de l'artiste. On échappe à sa mort au milieu des fous, oubliée de tous, isolée et privée de toute possibilité de peindre, dont le corps sera finalement jeté dans une fosse commune.

 

La relation avec le collectionneur Wilhelm Uhde est très subtilement brossée.

 

Il n'y a pas d'artiste sans soutien. Je sors de l'exposition sur la collection Stein, et on comprend que le talent ne suffit pas, loin s'en faut. C'est une affaire de rencontre et de passion. Difficile pour un artiste d'être reconnu sans un oeil et un soutien extérieur. Entre les marchands d'art, les collectionneurs, les mécènes et les autres artistes, on ne se fait pas un nom tout seul, non ?

 

Que serait l'impressionnisme sans des hommes comme Durand-Ruel et Caillebotte ? Léonard de Vinci sans François 1er ? On se demande... Il y aurait comme un vide au Louvre !

 

Et on se demande si Séraphine aurait investi autant d'énergie dans sa peinture si Wilhelm Uhde ne l'avait pas encouragée. Ouais, encouragée à peindre à la folie.

 

Aller, je vous reparle dès que je peux de l'expo Stein. J'y ai fait de belle découvertes et redécouvertes.

 

Et puis je profite du France-Bosnie pour finir mes toiles en cours.

 

Bibiz à tous les amateurs d'art.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pictoneo 13/10/2011 17:03



Vu ce film aussi, et aussi l'ai beaucoup aimé . Il fallait une Yolande Moreau pour tenir ce rôle si puissant et énigmatique. Ainsi, en voyant ce film, j'ai découvert cette artiste !



Mon Blog De Peinture

  • : k.rolyne.over-blog.com
  • k.rolyne.over-blog.com
  • : Bonne visite dans mon atelier de peinture
  • Contact

Welcome

Cher lecteur, voici plus de quinze ans que je peins. Cette passion trouve par ce blog un moyen d'exposition adapté à mon rythme de création et à ma vie très active. J'ai fréquenté de nombreux ateliers, fait de superbes rencontres et appris auprès d'artistes reconnus. Les tableaux, croquis et dessins présentés dans mes albums couvrent ces quinze dernières années. Je vous présenterai celles à venir par mes articles. Bonne visite dans mon atelier.

Tu Cherches, Tu Trouves !