Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Septembre 2010 0432010 059

 

Mon atelier de peinture

 

K.ROLYNE

5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 10:40

Par un si beau soleil, une promenade est bien agréable, surtout à Saint-Germain-des-Prés, ce quartier de Paris qui m'est très cher.

 

J'en ai profité pour aller visiter l'appartement et l'atelier de M. Eugène Delacroix.

 

Que c'est charmant !

 

J'ai eu une drôle de sensation. C'est un peu comme une visite qu'on rendrait à un ami intime sorti faire une course. On nous a fait entrer chez lui malgré son absence, en nous demandant bien de ne toucher à rien. 

 

En l'attendant, on prend le temps de regarder les tableaux qu'il collectionne, les portraits de ses amis, les meubles qu'il a choisis, les objets ramenés de ses voyages au Maroc. On admire ses aquarelles, on se sent même un peu gêné de pouvoir lire quelques unes de ses correspondances.

 Cheval effrayé sortant de l'eau

Cette lithographie dégage une puissance impressionnante. On peut lire qu'on ne connaît pas la cause de l'effroi de l'animal, mais qu'importe.

 

On entre ensuite sur la pointe des pieds dans son atelier, on admire la dernière acquisition du musée, on se fait tout petit. On ne veut pas déranger, ni risquer de bousculer quoi que se soit. Il n'y a personne, mais le silence et le calme qui règnent nous impose une attitude de respect, comme si M. Delacroix allait revenir d'une minute à l'autre et reprendre son travail en nous expliquant ses derniers projets.

 

Musée Eugène Delacroix Jardin musee-eugene-delacroix

 

On s'assoit dans le jardin pour en apprécier la quiétude. 

 

Et puis le charme se brise lorsqu'on rentre dans la chambre dans laquelle M. Delacroix a poussé son dernier soupir. Ah oui, c'est vrai... Il est mort le 13 août 1863.

 

Alors non, il ne reviendra pas de sa course, non, il n'utilisera plus son atelier, idéalement situé, dont la lumière est parfaite. Non, il n'utilisera plus non plus ses tables à peinture magnifiques qui rendent compte du luxe qu'était à l'époque la peinture à l'huile.  

 

On redescend sur terre en passant par la boutique du Musée. Et on atterrit en 2011, après avoir fait un bref voyage dans le temps.

 

Quel drôle d'atmosphère il y a dans ce musée, magique et intime.

 

Dans la foulée je suis allée voir les fresques peintes par M. Delacroix à Saint-Sulpice, et pour la réalisation desquelles il avait précisément emménagé place Furstenberg, afin de se rapprocher de son lieu de travail.

 

Dans l'église, on peut donc admirer à gauche Jacob qui lutte toujours avec l'ange, symbole de Dieu, au plafond l'Ange Gabriel qui terrasse toujours le dragon, symbole du diable, et enfin à droite Héliodore qui se fait toujours mettre dehors du temple, symbole de la cupidité humaine.

 

Voilà une jolie promenade à Saint-Germain des Prés, sur les traces d'un grand peintre dont le visage nous était très familier à une époque lointaine...

 

Bibiz aux anciens billets de cent francs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mon Blog De Peinture

  • : k.rolyne.over-blog.com
  • k.rolyne.over-blog.com
  • : Bonne visite dans mon atelier de peinture
  • Contact

Welcome

Cher lecteur, voici plus de quinze ans que je peins. Cette passion trouve par ce blog un moyen d'exposition adapté à mon rythme de création et à ma vie très active. J'ai fréquenté de nombreux ateliers, fait de superbes rencontres et appris auprès d'artistes reconnus. Les tableaux, croquis et dessins présentés dans mes albums couvrent ces quinze dernières années. Je vous présenterai celles à venir par mes articles. Bonne visite dans mon atelier.

Tu Cherches, Tu Trouves !