Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Septembre 2010 0432010 059

 

Mon atelier de peinture

 

K.ROLYNE

26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 15:04

Hello everybody,

 

Que c'était bon cette sortie en Vélib dans un Paris quasi désert sous des airs printaniers d'avant l'heure. Que c'était bon ce petit soleil du dimanche matin dans le jardin des Tuileries. Et que c'était bon cette visite de l'exposition "Debussy, la musique et les arts" au Musée de l'Orangerie commémorant les 150 ans de la naissance du compositeur.

 

Tout d'abord, je me suis réjouie de voir zéro file d'attente. Mais tout ceci résulte d'un savant calcul typiquement parisien  qui est le suivant : récente ouverture de l'expo (depuis le 21 février) + pas encore trop de tapage médiatique + c'est les vacances scolaires + la concurrence des expos Weiwei et Abbott du Jeu de Paume qui font l'objet d'un matraquage média + une expo sur un compositeur ? = zéro attente à l'Orangerie.

 

Tiptop.

 

Oui une expo sur un compositeur donc qui fréquenta les peintres, s'inspira de leurs oeuvres et leur donna également par sa musique une source d'inspiration. Les poètes et écrivains ont reçu le même traitement pour pas faire de jaloux. Il y a pleins de noms dans cette expo : Maurice Denis, Henry Lerolle, Mallarmé, Verlaine, Degas, Eugène Carrière, Vuillard, Odilon Redon, Monet, Félix Vallodon, Gauguin, Sérusier... Je ne vais pas tous vous les citer.

 

Cross l'air du soirJ'ai eu un vrai plaisir à revoir les toiles de M. Cross, qui à peine décrochées des cimaises du Musée Marmottan, accueillent à nouveau les visiteurs de ce tout nouvel événement. Revoir "l'air du soir" et prendre le temps de bien admirer les profils de ces femmes, les touches de couleur enchanteresses, revoir "les îles d'Or" et "la chevelure" du même artiste... Bon, il y a des belles toiles dans cette expo on ne va pas dire le contraire. Quelques préraphaélites, quelques nabis, quelques impressionnistes. Un joli pot pourri des courants picturaux du XIXème siècle.

 

Mais, il y a aussi la musique et la danse, en peinture et en photo. En croquis pour les costume, en décor de scène. Très jolis projets de décors pour l'après-midi d'un faune avec Nijinski en vedette dont les entrechats furent inspirés tout droit des vases grecs du Louvre.

 

On plonge dans le quotidien du compositeur en admirant des photos de famille, des portraits du compositeur, de sa femme et de leurs amis. On peut voir également ses objets personnels, dont ce superbe plâtre pâtiné de Camille Claudel, la valse.

CamilleClaudelLesValseurs

 

Comme beaucoup d'artistes de sa génération, M. Debussy admira l'art japonais. Il posséda des dessins, des estampes et des meubles japonisant dont il fournit son appartement du 17ème situé 58 rue Cardinet (à 10 mètre du musée Henner).

18- hokusai - la vague -1831

Il illustra sa composition "La Mer" de la vague de Hokusai.

 

L'Art Nouveau tient une bonne place également dans sa création.

 

Parmi les peintres de son époque, M. Debussy admire l'art de M. Degas particulièrement. On peut voir un de ses Monotype, "les Repasseuses", sujet tout à fait respectable en comparaison des Monotypes de bordels que M. Degas a fait... de mémoire (on ne peut pas tout faire en même temps).

A ce sujet, j'attends l'expo du Musée d'Orsay avec impatience pour voir davantage de toiles, pastels et Monotype coquins de M. Degas. Du coup, j'imagine que le Musée n'a pas pu prêter beaucoup d'oeuvres d'importance pour cette exposition-ci, même si Debussy appréciait le maître qui a si bien saisi les orchestres, les chanteuses d'Opéra et les danseuses. C'est la seule remarque que l'on peut faire pour cette expo sur Debussy. ça manque de Degas.

 

Sérusier - le talisman-1888Mais pour les autres, on n'est pas déçu. J'ai pu revoir quelques toiles que j'aime bien : le portrait de Mallarmé par Manet, la nébuleuse Place de Clichy, de nuit, par Eugène Carrière (fascinante), sur la plage de Manet encore et le talisman, cette petite toile de Sérusier si importante pour l'école de Pont Aven.

Klimt Rosiers sous les arbres

Je finirai sur cette belle toile de Klimt, "Rosiers sous les arbres".

 

Voilà pour l'exposition Debussy. Une jolie promenade dans l'art du XIXème et début du XXème siècle.

 

Ensuite, et juste pour le plaisir des yeux, j'ai refait un tour dans la collection permanente du Musée pour revoir les Renoir, Cézanne, Gauguin et Picasso que je connais par coeur.

 

Arrivée à la dernière salle, j'ai zappé Utrillo, Derain et Soutine aux déformations inquiétantes, "Vladimir Soutine" m'a lâché Mari-chéri. Quel blagueur.

 

De retour à la maison, j'ai immédiatement calé Deezer sur la musique de Debussy histoire de digérer mon expo et mon brunch du dimanche telle une vraie parisienne que je suis.

 

Bibiz à Pelléas et Melisande.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

challet 29/02/2012 07:34


Bien que provinciale'j'apprécie vos oeuvres et vos commentaires.Je suis une touche à tout.En ce moment je fais des oeuvres en pierre.Encore bravo

k.rolyne 29/02/2012 10:00



Merci merci pour votre message et bonne sculpture à vous. A bientôt.



Mon Blog De Peinture

  • : k.rolyne.over-blog.com
  • k.rolyne.over-blog.com
  • : Bonne visite dans mon atelier de peinture
  • Contact

Welcome

Cher lecteur, voici plus de quinze ans que je peins. Cette passion trouve par ce blog un moyen d'exposition adapté à mon rythme de création et à ma vie très active. J'ai fréquenté de nombreux ateliers, fait de superbes rencontres et appris auprès d'artistes reconnus. Les tableaux, croquis et dessins présentés dans mes albums couvrent ces quinze dernières années. Je vous présenterai celles à venir par mes articles. Bonne visite dans mon atelier.

Tu Cherches, Tu Trouves !