Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Septembre 2010 0432010 059

 

Mon atelier de peinture

 

K.ROLYNE

13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 09:00

Courbet le désespéréC'est une question qu'il m'arrive parfois trop souvent de me poser.

 

La vie ne me serait-elle pas plus simple si je n'étais pas dévorée par cette fièvre créatrice incessante ? Est-ce que mon inspiration ne pourrait pas me foutre la paix de temps en temps ? Est-ce que je ne pourrais pas une fois dans ma vie rester de marbre face aux lumières et beautés de la nature, au lieu de m'émouvoir aux larmes dès qu'un nuage coloré passe au-dessus de moi et qu'un ciel un peu trop clair me donne envie de prendre mes pinceaux ?

 

C'est vrai quoi ! Je peux pas ouvrir mes volets, marcher dans la rue, lire un livre, aller au ciné, faire mon marché (le pire ça, c'est les fruits et les fleurs, j'en achèterais des tonnes rien que pour faire des natures mortes, si je m'écoutais) sans être en permanence assaillie par mon inspiration et mon envie de peindre. Une image, un enfant croisé dans la rue, une couleur un peu vive, et paf ! Une idée de tableau (que je n'ai jamais le temps de réaliser, cela va sans dire).

 

Sans compter la place que ça occupe un atelier, sans même parler des toiles qui s'entassent, je ne sais plus quoi en faire ! Mes proches saturent sous mes tableaux, j'en donne, j'en offre, mais il en reste toujours.

 

Comment faire lorsqu'une passion prend tant de place dans la tête et dans la vie ?

 

Comment gérer cet art qui me donne tant de plaisir et me fait tellement souffrir en même temps ?

 

Comment gérer cette frustration qu'il génère lorsque je ne peux pas créer comme bon me le semblerait ?

 

Voilà alors cette pensée qui revient : comme la vie serait plus simple si je n'étais pas artiste... Et je soupire. Et je me reprends en me disant aussitôt : mais comme la vie serait morne si je n'étais pas artiste.

 

Car oui parfois, lorsque la vie autour de moi va trop vite et me laisse peu de temps pour mon art, lorsque cette maudite inspiration passe en mode veille, me voilà qui m'affole ! Mais où est passé ma verve créatrice ? Où est passée cette énergie qui me dévore et qui parvient à me tenir éveillée tard le soir dans mon atelier ? Je me sens molle et sans vie. Voire inutile à moi-même.

 

Quel dilemme n'est-ce pas ? Lorsque ma sensibilité est là, elle est trop forte, et lorsqu'elle s'assagit, c'est moi qui panique. Je l'aime et la crains en même temps, sans pouvoir lui échapper.

 

Il me serait en fait impossible de renoncer à cet art et de ne pas écouter ce qui vibre en moi. Et lorsque je m'installe à mon atelier, lorsque la toile avance, alors quel bonheur je ressens, c'est magique ! J'ai un sentiment d'achèvement, de cohérence et d'aboutissement qui me comble. Tout devient évident et logique autour de moi. Chaque toile me fait progresser, m'apporte quelque chose qui m'enrichit. C'est un pas de plus vers mon identité.

 

Qui renoncerait à son identité ?

 

C'est impossible.

 

C'est peut-être un sentiment commun à tous les artistes. Parfois on se sent comme transporté, sensible et ouvert au monde, mais d'autres fois, on se sent écrasé par une oeuvre qui n'en finit jamais, qui ne correspond pas toujours à ce qu'on désire ou qui ressemble à une goutte d'eau dans l'océan.

 

Être artiste, est-ce un don ? Oui, je le pense, mais il y a un prix à payer.

 

Et ce prix est une hypersensibilité permanente qui parfois torture, comme elle peut être source d'inspiration, et qui ressemble alors à une malédiction...

 

Faut apprendre à vivre avec. Et c'est comme pour tout, il y a des jours avec, et des jours sans.

 

Si demain j'arrive à m'installer pour peindre, croyez-moi cette question ne m'effleurera même pas.

 

Bibiz à ce demain si prometteur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mon Blog De Peinture

  • : k.rolyne.over-blog.com
  • k.rolyne.over-blog.com
  • : Bonne visite dans mon atelier de peinture
  • Contact

Welcome

Cher lecteur, voici plus de quinze ans que je peins. Cette passion trouve par ce blog un moyen d'exposition adapté à mon rythme de création et à ma vie très active. J'ai fréquenté de nombreux ateliers, fait de superbes rencontres et appris auprès d'artistes reconnus. Les tableaux, croquis et dessins présentés dans mes albums couvrent ces quinze dernières années. Je vous présenterai celles à venir par mes articles. Bonne visite dans mon atelier.

Tu Cherches, Tu Trouves !