Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Septembre 2010 0432010 059

 

Mon atelier de peinture

 

K.ROLYNE

7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 09:48

Avis à tous les commissaires d'exposition, les grands pontes de l'art et de la culture, les maîtres de cérémonies du Louvre et autres : ne bannissez pas les familles de la vie culturelle et des musées. Sinon c'est la double peine comme dirait Florence Foresti, grande philosophe de la vie moderne des familles. On n'a pas mérité ça, et c'est pas parce qu'on devient parent qu'on n'a le cerveau en compote Blédina (elle s'incruste seulement dans nos fringues).

 

Avis à tous les amateurs d'art, à tous les visiteurs de musées et expositions : ne jetez plus de noirs regards sur les enfants qui accompagnent leurs parents. Soyez indulgents, même si vous n'avez pas payé votre billet pour vous prendre des coups de doudou. Évitez vos réflexions manifestant votre dégoût "Qu'est-ce donc que cela ? Un enfant ? Dans un musée ? On aura vraiment tout vu !".

 

Et oui, voici un enfant (plusieurs même) dans un musée. Et pour une fois, les enfants y avaient les mêmes droits que les adultes : voir les oeuvres, suivre un guide, comprendre un peintre et apprendre ! Oui, vous avez tendance à l'oublier. On va voir une exposition pour s'émerveiller et apprendre. Et les enfants ont exactement l'âge pour ça. Ouais, je sais, c'est un truc de dingue.

 

Faîtes donc place aux enfants Messieurs des musées et prenez exemple.

 

L'exposition "Cézanne à Paris" au Musée du Luxembourg offre une visite réservée aux familles, à recommander à partir de 5/6 ans. Sous forme d'énigmes, de questions et d'observations, voici les enfants pris au piège, intéressés à leur insu (ou non) par le maître des coups de pinceaux pré-cubistes.

  66751-cezanne-le-quartier-du-four-a-auvers-sur-oise-detail-

Et vous ne serez pas surpris si je vous dis que même les parents sont tout ouïe ? Non, vous n'êtes pas surpris. On répond aux questions, on s'amuse de voir des horloges sans aiguille, des maisons sur le même plan et des pommes prêtes à rouler.

  Cézanne

Les enfants et les grands suivent l'apprentissage de Cézanne, hors du parcours académique, accompagné de ses amis Zola et Pissarro, découvrant la nature de l'Ile de France, les couleurs de Paris et les séances de portraits à n'en plus finir (pôv M. Vollard qui posa 115 fois pour son portrait, resté inachevé au surplus).

 

Comme Cézanne peignait des portraits de pommes et demandait à ses modèles de "poser comme une pomme", seuls ses amis pouvaient supporter ces longues séances ! Et oui. Faut beaucoup d'affection pour compenser.

 

Annonciateur de l'abstraction géométrique, Cézanne peignait donc ses pommes et ses amis, les faisant tenir tant bien que mal dans sa toile, parfois piégé par les lois de perspective contre lequel on ne peut pas lutter mais desquelles il s'affranchit tout de même (trop fort ce Cézanne).

 

En effet, c'est quoi le plus important ? Le dessin ou la couleur ? L'émotion ou la vérité ? La liberté ou la perspective ? Vaste question pour les petits. 0277-0031 portraet m ambroise vollard

 

Avec Cézanne, les enfants découvrent que l'instinct et la couleur comptent davantage. Qu'on se fiche que Mme Cézanne se casse la gueule de son fauteuil, qu'elle couse de la toile cirée et que les tables ne tiennent pas droit. Ces tableaux sont quand même bien. Les visiteurs en herbe pourront comparer sa touche avec celle d'autres peintres (Ingres, Monet, Degas...), histoire de constater que chaque peintre a sa touche, qu'elle est son identité et que celle de Cézanne est "multicouleurs" comme dit Fiston.

 

Et pour finir, Cézanne précurseur du mouvement cubiste, "notre maître à tous" selon Picasso, vous plongera directement dans le XXème siècle, annonçant les libertés de Kandinsky et Braque.

 

Le travail de Cézanne a préparé le terrain pour le mouvement d'avant-garde du siècle suivant, tout comme Corot et Delacroix avaient travaillé pour les impressionnistes. En fin de compte, les artistes ne travaillent-ils pas tous sur la même oeuvre universelle, modifiant les codes pour la génération suivante ? Là s'arrête la réflexion pour aujourd'hui. Les doudous et les compotes ont depuis repris leur droit.

 

"Cézanne en famille", les bout'choux en sont sortis tout contents. Les parents aussi.

 

Et moi je dis youpi !

 

ça va de soi, mais pensez à réserver bien sûr (je le répète pour ceux du fond).

 

Bibiz à tous les parents qui affrontent ces (vieux) ronchons qui n'aiment pas croiser d'enfants dans les musées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 17/11/2011 12:53



Blog(fermaton.over-blog.com).No.2- THÉORÈME CÉZANNE.


LA GÉOMÉTRIE DE L'ART.



papa 08/11/2011 07:57



de ton retour de chez papa Freud je ne m'étonne pas que tu revienne éblouïe ; c'est le centre de l'europe et peut ètre d'un melting pot intelligent !!  biz biz biz



k.rolyne 08/11/2011 09:41



Vienne reste un mythe vivant de culture, de musique, de raffinement et effectivement d'intelligence. C'était un bonheur. Et c'était chouette de voir les enfants accrocher complètement à cet
univers de féérie. bibiz.



Mon Blog De Peinture

  • : k.rolyne.over-blog.com
  • k.rolyne.over-blog.com
  • : Bonne visite dans mon atelier de peinture
  • Contact

Welcome

Cher lecteur, voici plus de quinze ans que je peins. Cette passion trouve par ce blog un moyen d'exposition adapté à mon rythme de création et à ma vie très active. J'ai fréquenté de nombreux ateliers, fait de superbes rencontres et appris auprès d'artistes reconnus. Les tableaux, croquis et dessins présentés dans mes albums couvrent ces quinze dernières années. Je vous présenterai celles à venir par mes articles. Bonne visite dans mon atelier.

Tu Cherches, Tu Trouves !