Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Septembre 2010 0432010 059

 

Mon atelier de peinture

 

K.ROLYNE

5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 08:11

Nous vivons dans un monde d'images. Nous sommes entourés en permanence d'images. Aujourd'hui ces images défilent à la télévision, sur le net, au cinéma. Il y a 150 ans ces images s'admiraient dans les revues, les salons, les galeries. Ces images étaient la création d'artistes. Elles étaient toujours une projection de quelque chose d'intérieure et elles fascinaient. Les tableaux qu'ils soient historiques ou intimistes, suscitent des interrogations, dérangent ou laissent muet d'admiration.

 

Ceci n'a pas tellement changé.

 

Pourquoi en sommes-nous alors encore à nous interroger sur des tableaux peints il y a plus d'un siècle et demi ? Ce n'est pas seulement une question de touche, de technique. C'est aussi la question du sujet, replacé dans l'histoire avec un grand H, mais aussi dans l'histoire plus intime, plus personnelle qui lie le peintre à son époque.

 

Je pense à tout cela en préparant ma visite de l'exposition « Manet, inventeur du moderne » qui s'ouvre aujourd'hui au Musée d'Orsay.

  MANET ~1

Prenez le « déjeuner sur l'herbe » par exemple. Sans le scandale qu'il a suscité lors de son exposition, quelle serait sa place dans l'histoire de l'art aujourd'hui ? Ce n'était quand même pas la première fois qu'un peintre peignait une femme nue au milieu de personnages habillés ? On se souvient de la toile de M. Gérôme « Phryné devant l'Aéropage » exposée au même Musée d'Orsay il y a quelques mois...

 

Gérôme-Phryné

 

Ces deux toiles ont été révélées au public à deux ans d'intervalle, celle de Gérôme en 1861 et celle de Manet en 1863.

 

La première se situe dans la Grèce antique et la seconde est contemporaine de son époque. Toutes les deux ont fait scandale me direz-vous ! Et Zola qui soutenait Manet, a descendu en flamme le tableau de Gérôme, dénonçant l'hypocrisie de cette peinture erotico-bourgeoise !

 

Pour l'époque, ce que la toile de Manet avait de plus choquant par rapport à celle de Gérôme, c'est qu'il n'y avait aucune distance temporelle (ou mythologique ou religieuse) qui aurait permis aux gens de pouvoir se rincer l'oeil sans se sentir voyeur. Admirer le corps d'une femme nue dans une toile de Gérôme c'est pour l'intérêt historique, bien sûr. Mais admirer le corps d'une femme nue représentée au milieu d'hommes de son époque, c'est se sentir mal à l'aise. C'est mettre le spectateur de 1863 et les protagonistes de la toile de M. Manet dans le même panier.

 

Or, ces deux femmes nues, exerçaient toutes les deux le même métier. Courtisane, Phryné a été jugée et acquittée par l'Assemblée des sages, précisément grâce au geste de son avocat, qui à court d'argument, dévoila sa beauté, plaidoyer auto-suffisant. Alors que la femme nue de la toile de Manet, une simple prostituée, a été condamnée (et sans doute sans procès) par ses contemporains alors qu'elle ne faisait que poser par-là. 

 

Il est peut-être là le scandale, Manet a mis son public face à ses contradictions. Et c'était l'une des toutes premières fois. Et il n'allait pas s'arrêter là... puisque deux ans plus tard il présente "Olympia".

 

Je vous en livre un autre, juste pour le plaisir de poursuivre la réflexion sur ce thème : « L'atelier du peintre » de M. Gustave Courbet, révélé en 1855. L'ironie de ce tableau c'est que M. Courbet nous livre le corps d'une femme nue, alors que lui-même est en train de peindre un paysage ! Si ça c'est pas du pur voyeurisme de vieux macho dégoûtant, obsédé du zizi sessuel, alors là je ne m'y retrouve plus ! Nan mais franchement... Que fait la police ?

    Courbet, l'atelier du peintre

 

Enfin, tout ceci ce sont des scandales d'un autre siècle, hein ! C'est pas à notre époque qu'on s'offusquerait de voir représenter une femme nue au milieu d'un groupe habillé... Non, bien sûr, notre époque est moderne... Hum, moyennement convaincue quand on sait qu'aux USA, les femmes n'ont pas le droit de révéler un sein pour allaiter leur enfant en public ! Sans même parler de l'Afghanistan. Donc, pour être plus exacte, certains endroits du globe sont plus modernes que d'autres. Ailleurs, Manet, Courbet et les autres font encore scandale.

 

Quand je vous disais que 150 ans après les images peuvent encore susciter l'interrogation et les discussions...

 

Bibiz à tous les voyeurs du musée d'Orsay.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mon Blog De Peinture

  • : k.rolyne.over-blog.com
  • k.rolyne.over-blog.com
  • : Bonne visite dans mon atelier de peinture
  • Contact

Welcome

Cher lecteur, voici plus de quinze ans que je peins. Cette passion trouve par ce blog un moyen d'exposition adapté à mon rythme de création et à ma vie très active. J'ai fréquenté de nombreux ateliers, fait de superbes rencontres et appris auprès d'artistes reconnus. Les tableaux, croquis et dessins présentés dans mes albums couvrent ces quinze dernières années. Je vous présenterai celles à venir par mes articles. Bonne visite dans mon atelier.

Tu Cherches, Tu Trouves !